» Logement Urbanisme » Réseau Express Régional
 
Mis à jour le lundi 18 septembre 2017 

 
CIEP-MOC
MOC logo vie fémininie logo equipes populaires logo JOC logo CSC logo mutualite chrétienne
 

Réseau Express Régional

 

Il est attendu depuis de nombreuses années et doit véritablement devenir un instrument de désengorgement de la ville et non pas un moyen d’attirer des navetteurs supplémentaires. Pour cela : Il faut que le R.E.R. ne soit pas seulement ferroviaire, mais inclut également le tram et le bus.

Toutes les gares de Bruxelles doivent être ouvertes, aménagées et visibilisées, afin que le chemin de fer soit un instrument de circulation à l’intérieur de Bruxelles.

L’aménagement du R.E.R. ne peut pas entraîner de démolition massive dans l’environnement urbain.

Il doit toutefois être financé en tout ou en partie par les deux autres Régions et le niveau fédéral.

Dans l’attente d’un véritable R.E.R., le réseau chemin de fer existant sera utilisé au maximum pour le trafic voyageurs à l’intérieur de la Région par une meilleure cadence des convois omnibus et par la réouverture de tronçons de lignes et de points d’arrêt (notamment la ceinture ouest Cureghem-Laeken) à l’instar de ce qui est réalisé sur la ligne 26.

Il faut également augmenter le nombre de trains. Aujourd’hui il est prévu entre 2 et 4 trains par heure de pointe ; un train transporte entre 500 et 1000 voyageurs : donc cela représente une offre supplémentaire de 1000 à 4000 places suivant les lignes, ceci par rapport aux 350 000 navetteurs qui viennent quotidiennement travailler à Bruxelles, sans compter les écoliers, étudiants, personnes âgées…

Retour Aménager l’espace …

Retour logement

 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le lundi 18 septembre 2017 
soutien