» Logement Urbanisme » Extrait de l’Appel pour une région …
 
Mis à jour le mardi 17 octobre 2017 

 
CIEP-MOC
MOC logo vie fémininie logo equipes populaires logo JOC logo CSC logo mutualite chrétienne
 

Extrait de l’Appel pour une région …

 


-  Priorités en matière de logement proposées par les signataires de cet appel.

Avoir un logement est un droit fondamental inscrit dans l’article 23 de la constitution. Mais ce droit ne peut être impayable et l’absence de logement ou l’insalubrité de celui-ci sont autant de causes d’exclusion. En 5 ans, les prix moyens locatifs ont augmenté de 30% sur Bruxelles, le prix d’acquisition d’une maison de plus de 31%, celui des appartements de plus de 37%. Face à la flambée des prix, il ne reste comme choix pour les ménages que de quitter Bruxelles ou de rester dans un logement à la limite de la salubrité. C’est par l’intervention des pouvoirs publics, en tant que régulateurs du marché du logement, que la situation peut s’améliorer. Pour rencontrer cet objectif, quelques priorités doivent être prises en compte :

améliorer l’accessibilité au logement social tout en poursuivant sa rénovation ;

favoriser la participation des habitants de logements sociaux en mettant en place un conseil consultatif dans chaque SISP et en dotant le Conseil Consultatif du logement de moyens suffisants ;

développer une politique du logement en faveur des familles ;

favoriser les économies d’énergie orientées principalement sur les revenus faibles et les collectivités ;

soutenir l’accès des particuliers ayant un faible revenu à la propriété ;

augmenter le parc de logement public. Les évolutions démographiques

de la Région doivent être anticipées et inscrites dans le cadre d’un plan global qui intègre également les équipements, les services de proximité, l’accueil de la petite enfance et l’environnement public (parcs, squares, lieux collectifs et de rencontre) ;

établir une relation plus étroite entre le loyer et les revenus par une détermination plus objective de la valeur locative normale dans le logement social ;

maintenir le moratoire sur la vente du patrimoine social ;

encadrer les loyers du secteur privé (compétence fédérale) ;

appliquer et amplifier les mesures concernant les logements abandonnés.

Retour logement

 
 

 
 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le mardi 17 octobre 2017 
soutien